[Publication] Bosredon et la mécanisation des arts graphiques dans la France du XIXe siècle

«bosredon_et_la_mecanisation_des_arts_gra Bosredon et la mécanisation des arts graphiques dans la France du XIXe siècle », Figures de l’art. Revue d’études esthétiques, 32, 2016, numéro spécial « L’art et la machine », dirigé par Danièle Méaux, p. 231- 242.

Le graveur Louis Marie Bosredon fut, comme de nombreux artistes aujourd’hui oubliés, l’inventeur de machines destinées à copier ou dupliquer les images. Une enquête dans le fonds des brevets d’invention de 1789 à 1855 permet d’en faire, non pas une biographie exceptionnelle, mais une biographie exemplaire : celui d’un individu collectif qui illustre de que recouvre au XIXe siècle la reproduction mécanisée des arts graphiques. Une ingéniosité technique qui a accompagné l’industrialisation de la représentation.